Depuis début septembre, les structures d’accueil du jeune enfant peuvent embaucher des personnes sans qualification ni expérience auprès du jeune enfant, la motivation du candidat suffit. L’équipe devra former et encadrer ce nouveau personnel pendant 120h soit environ les 3 premières semaines. Bien sûr il faudra prouver que personne de diplômé n’a postulé, l’accompagner pendant 120h et qu’il s’engage dans une formation (quid du financement et du remplacement pendant cette formation) 

Ce texte de loi questionne et inquiète les professionnels de la petite enfance et les parents ! 

Alors pourquoi faut-il être formé ? 

Parce que pour veiller à la santé, à la sécurité, au bien-être et au développement des jeunes enfants, il ne suffit pas d’être motivé et de bien aimer les enfants !

Travailler en crèche, ce n’est pas juste s’asseoir par terre en chantant des comptines ! 

Travailler en crèche, ce n’est pas juste jouer à la dinette ! 

Travailler en crèche, ce n’est pas juste changer des couches ! 

Travailler en crèche, ce n’est pas juste donner le biberon ! 

Alors OUI c’est tout ça à la fois mais c’est aussi : 

  • connaitre le développement psychomoteur des enfants pour dépister d’éventuelles difficultés, pour conseiller et orienter les parents 
  • accueillir les émotions de chaque enfant et l’aider à les reconnaitre, les comprendre et les gérer 
  • connaitre les besoins des tout-petits en fonction des âges afin de respecter aux mieux leur sommeil, rythme, alimentation, …. 
  • créer un sentiment de sécurité affective et répondre à leur besoin d’attachement 
  • créer et proposer des jeux et jouets adaptés à leur étape de développement 
  • les aider à construire leur langage 
  • les accompagner dans ses relations avec ces pairs
  • être disponible pour accueillir chaque famille en fonction de ses besoins et demandes 
  • accompagner chaque famille dans sa parentalité
  • se former sur les différentes pédagogies, les comprendre, les adapter aux besoins de chaque enfant et évaluer les bénéfices 
  • réaliser des actions d’éducation à la santé auprès des enfants et de leurs familles

C’est pour toutes ces raisons que la motivation seule n’est pas suffisante.

Une formation, de l’expérience est indispensable pour développer son savoir, son savoir-faire et son savoir-être pour accueillir nos enfants et les aider à grandir ! 

Il est certain que l’accompagnement des 120h prévu par le texte est un bon début, mais les professionnels des crèches pourront ils le faire quand ils sont déjà en manque d’effectif, surmenés, et que les crèches n’arrivent pas toujours à accueillir les stagiaires des écoles de formation.

Pour soutenir les structures d’accueil du jeune enfant à accompagner ces professionnels sans expérience ni qualification mais néanmoins motivés, j’ai choisi de construire un outils sous forme de livret pour faciliter leur intégration, accompagnement et formation et faciliter le travail de l’équipe déjà en place. 

You have Successfully Subscribed!

Share This